Paypal: 1Leboncoin, Vinted, Facebook Market Place; attention à ces arnaques au paiement par Paypal

Paypal : L’arnaque au paiement par Paypal sévit depuis plusieurs années sur les plateformes de revente en ligne comme Vinted ou encore Market Place. Et tout le monde peut se faire avoir.

BLOG

Vêtements, matériel informatique, meubles,… Que cela soit Le Bon Coin, Vinted ou encore Market Place, de nombreux Français utilisent les plateformes pour revendre leurs affaires. Mais l’argent attire souvent… les arnaques.

Ainsi, il n’est pas rare de se faire alpaguer par des escrocs dès lors que l’on vend un article en ligne. Et depuis plusieurs années déjà, une arnaque sévit sur Facebook Market Place notamment : celle du paiement par Paypal.

« Ce n’est pas un phénomène nouveau, on en voit très régulièrement, constate Jean-Jacques Latour, directeur expertise cybersécurité chez Cybermalveillance interrogé par Actu.fr :

Beaucoup de personnes se font avoir. Dernièrement on a constaté beaucoup d'arnaques sur Vinted. Les femmes sont les victimes principales.

Jean-Jacques LatourExpert en cybersecurité

En quoi consiste cette arnaque ? Éléments de réponses.

La victime = le vendeur

À l’instar de (très) nombreuses escroqueries, le procédé est toujours le même. Ici, la victime est le vendeur. Sous une fausse identité, l’escroc envoie un message au vendeur sur la plateforme (Facebook, Vinted, ..), quelques minutes à peine après la mise en ligne de l’article.

Très rapidement, et souvent sans demander de détails sur la qualité du produit mis en vente, l’escroc indique qu’il achète ce produit et qu’il le paiera (sans négocier) via Paypal. Mieux, il se propose d’avancer les frais de port.

Seule demande ? Le vendeur doit créer un compte Paypal. Et c’est là que l’arnaque prend forme. « Une fois ce compte créé, la victime reçoit un SMS (ou un mail) de Paypal avec à l’intérieur un lien sur lequel il faut cliquer. Celui-ci renvoie vers un faux site », explique l’expert.

Une fois sur ce site frauduleux, il est demandé au vendeur d’envoyer ses coordonnées bancaires pour pouvoir recevoir les fonds soi-disant déposés par l’acheteur/escroc sur Paypal mais aussi ses identifiants Paypal ainsi que son mot de passe. Ainsi, l’escroc peut les récupérer et l’arnaque est jouée. 

Parfois même, l’arnaqueur indique que les fonds déposés sur « le faux » compte Paypal peuvent mettre plusieurs jours à atterrir dans la poche du vendeur et que pendant ce temps, l’article peut être envoyé. Si le vendeur l’envoie, il ne verra jamais la couleur de ces soi-disant fonds et reverra encore moins l’article envoyé.

C’est quoi Paypal ?

Née aux Etats-Unis, Paypal est une plateforme de paiement en ligne dans le monde entier. Son utilisation est gratuite.
Pour cela, il suffit de créer un compte sur la dite plateforme et de le relier soit à sa carte bancaire soit à son compte bancaire pour effectuer les transactions.
Un utilisateur peut aussi alimenter son compte PayPal et effectuer des paiements avec son code.

Des arnaques de mieux en mieux ficelées

Sur actu.fr, nous avons fait l’expérience de cette arnaque (sans aller jusqu’au bout). Un produit informatique a été mis en ligne dimanche soir sur Market Place. En l’espace de 48 heures, 15 personnes se sont montrées intéressées par l’article vendu au prix de 150 euros.

Toutes avec le même souhait : régler l’achat via Paypal « le moyen le plus sécurisé » d’après les acheteurs intéressés. Et cela, sans demander si l’article était en bon état comme indiqué dans la photo ci-dessous.

Des échanges de conversation entre vendeur et
Des échanges de conversation entre vendeur et « escrocs » (©capture Messenger / Actu.fr)

De quoi nous mettre la puce à l’oreille. Nous décidons alors de jeter un œil à ces profils Facebook pour tenter d’avoir un peu plus d’informations sur les vendeurs. S’il était évident que certains sentaient d’emblée l’arnaque (une photo de profil de femme mais avec un prénom masculin, un profil Facebook avec deux « amis » et sans publications récentes, etc…) d’autres avaient l’air – presque – honnêtes.

Sur certains profils d’ailleurs, il pouvait y avoir des photos de familles, des recettes de cuisines partagées, des images de voyages… De quoi (peut-être) rassurer le vendeur sur la véracité des profils.

C'est plutôt très bien fait et les profils, notamment sur Facebook sont très bien construits avec une histoire qu'on créée. Les escrocs se cassent la tête pour que tout soit crédible ! C'est pourquoi tout le monde peut se faire avoir

Jean-Jacques Latour

Comment ne pas se faire avoir ?

Si vous vous retrouvez dans ce genre de situation, ne cliquez jamais sur le lien envoyé par SMS ou mail de Paypal. « Si vous n’avez pas de compte Paypal, il vaut mieux passer directement par la plateforme (comme Le Bon Coin ou Vinted) pour être payé ».

Si en revanche, vous avez un compte Paypal, passez directement par celui-ci pour vérifier que les fonds ont bien été versés. Si vous ne recevez rien, c’est peut-être qu’il s’agissait d’une escroquerie.

Dernier conseil : pour les ventes dématérialisées, privilégiez le paiement par virement pour plus de sécurité. Même si celui-ci est un peu plus risqué : soit l’acheteur envoie l’argent avant d’avoir le colis, soit c’est le vendeur qui envoie le colis sans avoir reçu l’argent.

Un risque à prendre (peut-être) pour ne pas se faire piéger.

A lire aussi:

 539 total views,  2 views today

2 thoughts on “Paypal: 1Leboncoin, Vinted, Facebook Market Place; attention à ces arnaques au paiement par Paypal”

  1. […] Paypal: 1Leboncoin, Vinted, Facebook Market Place; attention à ces arnaques au paiement par Paypal […]

  2. […] PayPal a annoncé jeudi qu’il prendrait bientôt en charge le système Tap to Pay d’Apple sur les iPhones. La société a déclaré dans son rapport sur les résultats du troisième trimestre 2022 que PayPal et Venmo prendront bientôt en charge cette technologie dans le cadre de leur offre. Les commerçants pourront accepter les paiements par carte sans contact ainsi que les paiements via Apple Pay et d’autres portefeuilles numériques (Google Pay). […]

Add a Comment

Your email address will not be published.